A Saint-André de Cubzac, un vrai travail d‘équipe

Lorsque Philippe Lekke reprend le Bricomarché de Saint-André de Cubzac en 2011, il fait rapidement le constat que le point de vente, vieillissant, est trop petit et mal adapté aux attentes.

A Saint-André de Cubzac, un vrai travail d‘équipe

Lorsque Philippe Lekke reprend le Bricomarché de Saint-André de Cubzac en 2011, il fait rapidement le constat que le point de vente, vieillissant, est trop petit et mal adapté aux attentes.
Accueil > Nous connaître > Actualités > A Saint-André de Cubzac, un vrai travail d‘équipeA Saint-André de Cubzac, un vrai travail d‘équipe
Actualité publiée le 02/11/2016

Transférer pour mieux développer

Lorsque Philippe Lekke reprend le Bricomarché de Saint-André de Cubzac en 2011, il fait rapidement le constat que le point de vente, vieillissant, est trop petit et mal adapté aux attentes. Considéré comme le « super quincaillier » de la ville, son panier moyen est bas. L’adhérent précédent ayant initié dès 2010 avec Immo Mousquetaires un projet de transfert/agrandissement  vers un nouveau Retail Park de plus de 15 000 m2 au sein de l’EcoParc d’Aquitaine, le nouvel adhérent se positionne à son tour sur ce projet.

 

Du centre-ville à la périphérie

Pour rejoindre l’EcoParc d’Aquitaine, le magasin quitte le centre-ville et s’installe à proximité d’un axe très passant, l’autoroute et l’axe principal desservant le Nord de la Gironde. L’EcoParc d’Aquitaine a en effet vocation à devenir la nouvelle entrée Nord de la région Aquitaine. Cet emplacement stratégique permet au point de vente de conserver son positionnement sur la zone et même de le renforcer, avec davantage de surface et un aménagement de nouvelle génération.

 

L’expertise d’Immo Mousquetaires au service du projet

L’équipe d’Immo Mousquetaires accompagne l’adhérent à chaque étape, notamment dans le dialogue avec les acteurs locaux, élus et communauté de communes, pour les convaincre, face à un concurrent qui souhaite s’installer sur l’EcoParc, de la pertinence du projet Bricomarché. Elle poursuit son accompagnement en menant les négociations avec le promoteur CFA pour racheter en VEFA une partie du site. Enfin, le montage du projet se complète avec l’installation de grandes enseignes, ce qui assure l’attractivité du site.